PsycHolistiques, thérapies brèves, holistiques

Rechercher

Aller au contenu

Présentation du livre : Rebirth, le pouvoir libérateur du souffle

Techniques


Rebirth, le pouvoir libérateur du souffle

Présentation du livre de René Sidelsky édité chez Trédaniel


Le rebirth, technique de développement personnel à forte incidence thérapeutique, permet facilement un accès à l'inconscient profond et archaïque, permettant de se libérer en agissant subtilement à de nombreux niveaux de l'être.


Le Rebirth consiste aussi en une immersion dans l'énergie de la Vie, provoquant une réconciliation salutaire avec cette dernière. Il peut aussi, entre autres effets importants, donner accès à des revécus de la naissance, de la vie intra-utérine et de la toute petite enfance. Ces résultats étonnants sont obtenus très simplement par une façon particulière de respirer.


Les revécus induits par la respiration du rebirth font que la pratique régulière de ce dernier permet de se libérer de toute sorte de séquelles d'accidents du parcours de la vie et, au moins partiellement, des désastreuses répercussions d'une naissance traumatisante. Aussi, le livre ici présenté accorde une large part aux conséquences de la manière de naître, sur lesquelles il donne des informations précises fondées sur la longue expérience du rebirth de l'auteur (depuis 1974).


On ignore beaucoup trop, hélas! l’incidence des conditions de la naissance et de la gestation sur le développement de l’être humain, sur son aptitude à être heureux et sur sa santé. Si les circonstances qui ont présidé à la naissance sont dramatiques pour le nouveau-né, elles orientent très fortement sa personnalité, en fixant dans son esprit des conceptions du monde erronées, douloureuse, anxiogènes ou violentes.


Par une étonnante méconnaissance de ce que vit le bébé lorsqu’il naît, on lui inflige trop souvent, dans nos sociétés dites “civilisées”, des conditions de naissance d’une grande barbarie qui le marquent d’une empreinte extrêmement forte et déterminante. Il s’agit de véritables tortures - détaillées dans le chapitre V - dont les effets pèseront lourdement sur l’ensemble de sa vie psychique et émotionnelle ainsi que sur sa santé physique.


Pour cette raison, au delà de la technique particulière du rebirth, étonnamment simple, puissante et efficace, basée sur la respiration, l’ouvrage concerne tous les êtres humains et, très particulièrement, les femmes qui ont eu des enfants, qui en attendent ou qui en auront un jour.


Si le rebirth peut soulager les souffrances des trop rares personnes
qui y font appel, il serait préférable de prévenir plutôt que de guérir.


L’auteur, qui a préparé de nombreuses femmes à une naissance heureuse, respectueuse de l’enfant, est convaincu, en fonction de son expérience, que seule une information telle que celle qui est proposée dans ce livre permettra aux futures mères de prendre la responsabilité des conditions de la naissance.


Correctement informées, les mères et futures mères - et elles seules - pourront par leurs exigences faire évoluer de manière bénéfique les professionnels de la naissance, dont la plupart ignorent ou négligent le vécu du nouveau-né. Hélas! Ils perpétuent ainsi une antique barbarie aux très lourdes conséquences sur l’évolution de ceux qui sont nés dans de telles conditions.


La désastreuse progression de la violence et de l’anxiété dans nos sociétés n’est pas une fatalité. En accueillant avec amour et respect les nouveaux-nés, nous leur permettrions de développer normalement leur joie de vivre, leur capacité d’aimer et d’être heureux pacifiquement.


Les tribus humaines les plus guerrières ont toujours, plus ou moins consciemment, conditionné leurs nouveaux-nés à la violence afin d’en faire plus tard des guerriers violents et agressifs en vue d'obtenir la suprématie sur leurs ennemis. Par exemple, dans la Grèce antique, à Sparte, on plongeait les bébés mâles aussitôt nés dans l’eau glacée. Les plus faibles mourraient, les autres développaient par un tel accueil une rage fondamentale qui faisait d'eux, plus tard, des guerriers redoutables, particulièrement violents et agressifs.


L’humanité doit-elle se condamner perpétuellement aux atrocités et à la guerre en initiant ses nouveaux-nés, plus ou moins consciemment, mais de manière déterminante, à la cruauté, à la violence et à l’horreur?


________________________________________________

Accueil | Coordonnées | Techniques | Entretiens | Qui suis-je ? | Liens | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu